Modele numerique de terrain france

Postat

Dans les modèles numériques et les modèles mathématiques, il existe deux approches différentes pour décrire le mouvement de la matière: eulérien et lagrangien. [14] en géologie, les deux approches sont couramment utilisées pour modéliser le débit de fluide comme la convection du manteau, où une grille eulérienne est utilisée pour le calcul et les marqueurs lagrangiens sont utilisés pour visualiser le mouvement. [2] récemment, il y a eu des modèles qui tentent de décrire différentes parties en utilisant différentes approches pour combiner les avantages de ces deux approches. Cette approche combinée s`appelle l`approche arbitraire lagrangienne-eulérienne. WindSim 5 inclut une longue liste de nouvelles fonctionnalités innovantes, des fonctionnalités ajoutées et des extensions précieuses. Vous verrez des raffinements dans l`interface graphique, pour une expérience utilisateur encore plus fluide et plus riche, vers des mises à niveau majeures de performances et de modélisation physique. WindSim 5 comprend toujours les puissantes fonctionnalités de pointe de nos versions antérieures. Notre approche modulaire réputée qui incarne — et vous aide à adhérer — les meilleures pratiques de l`industrie est toujours là. Vos trucs préférés sont intacts.

L`un des programmes bien connus dans la modélisation des flux d`eaux souterraines est MODFLOW, développé par le United States Geological Survey. C`est un programme libre et open-source qui utilise la méthode de différence finie comme cadre pour modéliser les conditions d`eau souterraine. Le développement récent de programmes connexes offre plus de fonctionnalités, y compris: [51] [52] à la fin des années 1960 à 1970, suite au développement de méthodes à éléments finis dans la résolution des problèmes de mécanique du continuum pour le génie civil, les méthodes numériques ont été adaptées pour modéliser des phénomènes géologiques complexes [5], [7] par exemple, pliage [8] [9] et convection du manteau. [10] avec les progrès de la technologie informatique, la précision des modèles numériques a été améliorée. [2] la modélisation numérique est devenue un outil important pour la lutte contre les problèmes géologiques [2], en particulier pour les parties de la terre qui sont difficiles à observer directement, comme le manteau et le noyau. Pourtant, la modélisation analogique est encore utile dans la modélisation des scénarios géologiques qui sont difficiles à capturer dans les modèles numériques, et la combinaison de la modélisation analogique et numérique peut être utile pour améliorer la compréhension des processus de la terre. [11] la modélisation numérique a été utilisée pour aider à l`étude de la mécanique des roches, l`histoire thermique des rochers, les mouvements des plaques tectoniques et le manteau de la terre. Le flux de fluides est simulé à l`aide de méthodes numériques, ce qui montre comment se déplace l`eau souterraine, ou comment les mouvements du noyau externe fondu donnent le champ géomagnétique. Les méthodes de différence finie ont été largement utilisées dans les simulations de la propagation des ondes sismiques. [105] [106] [107] Cependant, en raison des limitations de la puissance de calcul, dans certains modèles, l`espacement du maillage est trop grand (comparé à la longueur d`onde des ondes sismiques) de sorte que les résultats sont inexacts en raison de la dispersion du réseau, dans lequel les ondes sismiques avec différents fréquences distinctes.

[105] [108] certains chercheurs suggèrent d`utiliser la méthode spectrale pour modéliser la propagation des ondes sismiques. [105] [109] WindSim est maintenant compatible avec les modèles de terrain numériques haute résolution (DTMs) disponibles à partir d`Intermap. nous pouvons extraire leurs données d`élévation et aussi extraire la hauteur de la couche de Canopy. De plus, nous avons développé un nouveau modèle de forêt à hauteur variable pour profiter de la hauteur de la verrière disponible. L`élément fini [64], le volume fini, la différence finie [65] et les méthodes spectrales ont tous été utilisés pour modéliser la convection du manteau, et presque tous les modèles utilisaient une grille eulérienne. en raison de la simplicité et de la rapidité des méthodes de différence finie et spectrale, ils ont été utilisés dans certains premiers modèles, mais les méthodes à éléments finis ou à volume fini ont été généralement adoptées dans les années 2010s. [2] de nombreux documents de référence ont étudié la validité de ces modèles numériques. 2 [66] [67] [68] [69] [70] [71] les approches actuelles utilisent principalement une grille fixe et uniforme.

[2] le raffinement de la grille, dans lequel la taille des éléments est réduite dans la partie qui nécessite une approximation plus précise, est peut-être la direction du développement futur dans la modélisation numérique de la convection du manteau. 2 [72] l`équation de continuité est une version mathématique de l`indication que l`objet géologique ou le milieu est continu, ce qui signifie qu`aucun espace vide ne peut être trouvé dans l`objet. [17] cette équation est couramment utilisée dans la modélisation numérique en géologie. Il y a beaucoup de tentatives pour modéliser la convection du manteau.